Mouvement du Nid - France
Rapport annuel 2018

Avec les personnes prostituées

Contre le système prostitueur

Merci de votre visite et de votre intérêt pour notre association. Ce site propose une synthèse de notre rapport annuel 2018.

Ce qui nous a marqué en 2018

Le fait le plus frappant pour nous est la libération de la parole des victimes de la prostitution, deux ans après l’adoption de la loi du 13 avril 2016 qui mettait un terme à leur pénalisation et à l’impunité des "clients". Les visites dans nos locaux ont augmenté de près de 30 % ! C’est pour nous un signe fort que les personnes prostituées refusent toute fatalité.
Notre association a aussi répondu à une demande accrue en prévention dans les collèges et lycées, et poursuivi son effort de sensibilisation du grand public. Pour gagner une meilleure reconnaissance des préjudices subis par les victimes, nous nous sommes portés partie civile dans des procès importants (proxénétisme à Rennes, viols sur personnes vulnérables à Metz).
Enfin, nous avons fortement contribué aux débats liés aux attaques règlementaristes contre la loi de 2016, tirant parti de la "question prioritaire de constitutionnalité" pour diffuser nos analyses et emporter l'adhésion. Nous sommes très fier•es d'avoir mené ce combat aux côtés de survivantes de la prostitution, particulièrement avec notre événement du 23 novembre 2018 au cours duquel nous avons laissé la parole à sept survivantes du monde entier...
Christine Blec
Présidente du Mouvement du Nid - France
bouclier

RENCONTRE

Plus de 6000 contacts pris sur les lieux de prostitution et sur Internet

cartable

PRÉVENTION

Plus de 20000 jeunes rencontrés en prévention dans 225 établissements, salons, forums...

boussole

ACCOMPAGNEMENT

13000 visites dans nos locaux dans toute la France, plus de 1000 accompagnements ​

bulles

SENSIBILISATION

Plus de 5000 personnes sensibilisées au fil de 164 événements dans toute la France

crayon

FORMATION

Plus de 2000 professionnel•les de l'action sanitaire, éducative et sociale formés​

megaphone

PLAIDOYER

4 mobilisations nationales et le soutien d'un collectif de 62 associations ​

Auprès des personnes prostituées

Depuis la naissance du projet du Nid, il y a plus de 80 ans, sa pensée, sa méthodologie et son action se sont construites avec les personnes prostituées. C’est auprès d’elles que le Mouvement du Nid a pu comprendre le système prostitutionnel, ses causes et ses conséquences. C’est avec elles qu’il conçoit ses actions de soutien, d’alternatives et de prévention. Cette interaction permanente a d’abord lieu sur les lieux de prostitution, dans le cadre de la rencontre.
En 2018, le Mouvement du Nid a ainsi établi plus de 6000 contacts grâce à 752 sorties dans plus de 20 départements différents. Cette rencontre se prolonge ensuite dans le cadre des permanences d’accueil et d’accompagnement. Ainsi, en 2018, plus de 13000 visites dans nos locaux ont permis à plus de 1300 personnes de bénéficier d’un accompagnement individualisé, dont 40 dans le cadre du nouveau dispositif « Parcours de sortie de prostitution ». Le Mouvement du Nid met aussi sa connaissance spécifique et son expertise au service de toutes celles et tous ceux qui souhaitent être formés pour mieux appréhender la prostitution dans le cadre de leur travail et ainsi mieux accompagner les personnes prostituées. En 2018, le Mouvement du Nid a formé 2025 professionnel•les.
J’ai rencontré deux femmes prostituées qui avaient accouché dans le service où j’exerce en tant que sage-femme. J’ai été sensible à la violence, aux difficultés qu’elles vivaient au quotidien et à leur envie de sortir de ce milieu.
Deux bénévoles du Mouvement du Nid étaient venues soutenir ces femmes à l’hôpital, j’ai découvert l'asso et j'ai voulu m’investir à mon tour.
Morgane
Bénévole au MDN
Ce qui m’a marquée toutes ces années au Mouvement du Nid, c’est l’immense courage dont font preuve ces femmes et ces hommes, malgré leur détresse. En tant qu’infirmière, je suis portée par cette intime conviction qu’il reste toujours quelque chose à faire, même lorsqu’il n’y a plus rien à faire.
Viviane
Bénévole au MDN

Créer un lien avec les personnes

Le Mouvement du Nid appuie sa réflexion et sa philosophie sur la rencontre des personnes prostituées sur les lieux de prostitution (trottoirs, bois, routes) et dans les permanences d’accueil. De nouvelles formes de rencontres sont développées afin d’atteindre les personnes les plus isolées, notamment sur Internet.

Nous proposons notre aide inconditionnelle à chaque personne, issue ou non de la traite, française ou étrangère, femme, homme, travesti.e ou trans.

Ce sont en majorité les bénévoles qui vont à la rencontre des personnes. Le bénévolat permet un lien particulier avec elles, sur un registre différent des travailleurs sociaux. Notre relation n’est pas formalisée par un contrat imposé par une institution, les relations que nous réussissons à établir sont basées sur la confiance, sur notre implication personnelle et la leur.

Sur le terrain, nos 26 délégations agissent...

Rompre l'isolement sur tous les territoires

Dans les départements de l’Essonne et de la Seine-et-Marne, la prostitution dans les lieux publics s’effectue le long des routes et en forêt. Le Mouvement du Nid entre en contact avec une soixantaine de personnes prostituées, dans les forêts de Ferrières, Fontainebleau...

Nouer un lien à distance

Grâce à sa cellule Internet, l'équipe a dialogué avec 195 personnes prostituées exposées sur des sites de petites annonces.

À deux pas des bordels allemands

Assurer une action de rencontre à Strasbourg, c'est permettre à des personnes d'espérer une alternative, d'être reconnues enfin en tant que victime de violence sexuelle massive.

Un accompagnement inconditionnel

La très grande majorité des personnes prostituées en France est dans une situation de grande vulnérabilité : grand isolement, précarité sociale et économique, situation administrative irrégulière, détresse psychologique et perte de l’estime de soi. La plupart d’entre elles, femmes, hommes, personnes trans, ont connu de lourdes violences, souvent sexuelles, avant d’entrer dans la prostitution, et continuent d’en vivre en permanence dans la prostitution.

L’accompagnement social, psychologique, médical et juridique de ces personnes, dans le respect de leur cheminement, requiert patience, persévérance et parfois pugnacité afin d’affronter avec elles les défis considérables auxquels elles sont confrontées. Depuis 2017, le Mouvement du Nid est agréé dans 16 départements pour mettre en œuvre les parcours de sortie. 40 personnes y ont eu accès via notre association.

Sur le terrain, nos 26 délégations agissent...

La loi fonctionne, appliquons-la!

L’accompagnement des personnes prostituées est au cœur de la loi du 13 avril 2016, comme il a toujours été au cœur de notre action. Nos délégations se sont emparés des dispositifs disponibles depuis octobre 2017.

Avec les jeunes professionnel•les

Au fil d'une cinquantaine de permanences (soit près de 3000 passages!) la délégation accueille les personnes prostituées, réfléchit avec elles aux démarches à entreprendre, avec l'aide de jeunes stagiaires de l'action sociale.

Le logement, la base

Droit, santé, logement, travail... l'accompagnement prend des formes très diverses dans les délégations du Mouvement du Nid. Exemple avec la Haute-Garonne, qui a accompagné en 2018 de nombreuses personnes dont une en Parcours de Sortie.

Former les professionnel•les de l'action sociale

Éducateurs•trices spécialisés, assistant•es de service social, professionnel•les de la santé et de la justice, personnels de l’éducation ont un rôle essentiel à jouer, mais sont souvent insuffisamment armés pour initier des dynamiques efficaces d’accompagnement et de réinsertion des personnes prostituées, de prévention du risque prostitutionnel.

La prostitution n’est, en effet, quasiment jamais abordée spécifiquement dans les formations de ces professionnel•les, qui connaissent encore peu  les récentes et importantes réformes législatives en matière de prostitution.

En tant que mouvement-relais nous accordons une grande importance à former les professionnel•les qui devront, dans le droit commun, accueillir des personnes prostituées ou agir dans le cadre de la prévention. C’est pourquoi le Mouvement du Nid conçoit depuis de nombreuses années, des cycles de formation et des journées d’information pour les acteurs sociaux. Nous les développons pour répondre au changement d’échelle attendu suite à l’adoption de la loi du 13 avril 2016.

Sur le terrain, nos 26 délégations agissent...

Le boom de l'offre de formation nationale

En 2018, le Mouvement du Nid est intervenu dans les quatre cycles de l’École nationale de la magistrature relatifs aux violences faites aux femmes, a co-créé et animé une formation de trois jours pour la Fédération nationale des CIDFF et a co-animé le module relatif à la prostitution dans le diplôme universitaire de Paris 8 sur les violences faites aux femmes.

Présenter la loi du 13 avril et ses dispositifs encore méconnus

Tout l'enjeu de nos formations est de faire découvrir à des professionnel•les d'horizons très divers le système prostitutionnel et les nouveaux dispositifs pour l'accompagnement des victimes de prostitution. Exemple à Belfort où nous avons organisé deux jours de formation avec Solidarité Femmes.

"TSP", un programme complet

"Travail Social et Prostitution" est notre formation de référence depuis 20 ans! Elle aborde de nombreux aspects du système prostitutionnel grâce à ses intervenant•es experts dans les domaines de la santé, de la justice, de l'accompagnement et la prévention... 42 stagiaires ont été formés dans les Hauts-de-France en 2018.

CONTRE LE SYSTÈME PROSTITUEUR

Présent auprès de plusieurs milliers de personnes prostituées chaque année et dépositaire des témoignages de ce qu’elles ont vécu dans la prostitution, le Mouvement du Nid se donne pour obligation éthique d’informer l’opinion des réalités de la prostitution et de prévenir l’entrée de nouvelles personnes dans la prostitution. Dans ce but, il mène une politique de sensibilisation et de mobilisation de la société.

Le Mouvement du Nid-France étend sa réflexion à l’ensemble du système prostitutionnel qui viole les droits humains et à ses causes collectives et individuelles. Nous voulons construire une société abolitionniste, citoyenne et solidaire, qui ne réduise pas les êtres humains à l’état de produits de consommation.

Le Mouvement du Nid est agréé association éducative complémentaire de l’enseignement public depuis 2012 et association de jeunesse et d’éducation populaire depuis 2004. En 2018, nous sommes intervenus en prévention auprès de 21 321 jeunes.

Nous sensibilisons également l’opinion et les élu•es pour faire évoluer les mentalités et orienter les politiques publiques. Le Mouvement du Nid a déployé ces dernières années un effort important pour promouvoir la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, finalement promulguée le 13 avril 2016. Depuis lors, nous plaidons pour obtenir sa mise en place sur tout le territoire et dans tous les domaines de son application. 

Nous poussons à un changement d’échelle pour donner les moyens à cette approche nouvelle d’atteindre son objectif : réduire le nombre de victimes de la prostitution. C’est l’ensemble de notre Mouvement qui s’implique dans ce beau combat, cet engagement auprès des victimes du système prostitueur et contre ceux qui les exploitent.

Les survivantes de la traite et de l’exploitation sexuelle doivent être au centre du mouvement #metoo. Celui-ci doit inclure la prostitution en tant qu’un de ses éléments fondamentaux. La prostitution, c’est #metoo puissance mille.
Mira Sorvino
Actrice, une des initiatrices de #metoo
Nous voulons convaincre qu’on peut changer les choses. Et que pour cela il faut s’engager sans relâche.
Grégoire
Bénévole au MDN

Prostitution des mineur•es, agir en prévention

Le Mouvement du Nid est agréé association éducative complémentaire de l’enseignement public depuis 2012 et association de jeunesse et d’éducation populaire depuis 2004. Nous sommes intervenus en 2018 auprès de 21 321 jeunes.
Nos méthodes et nos supports de prévention, régulièrement actualisés, privilégient une approche participative, pensée en termes positifs. Nous incitons les jeunes à devenir acteurs et actrices de leurs vies, en développant leurs compétences psychosociales : la réflexion critique, la capacité à exprimer ses opinions et ses sentiments, la compréhension de ses émotions, l’estime de soi et le respect d’autrui.
Nos échanges avec les équipes socio-sanitaires et éducatives montrent que le développement de certaines situations à risque et la banalisation de comportements pré-prostitutionnels sont au cœur de leurs préoccupations. Des situations de prostitution dans des établissements scolaires, notamment au collège, sont de plus en plus fréquemment repérées, ce qui a conduit à une explosion des demandes d’actions de prévention, à laquelle nous nous sommes efforcés de répondre.

Sur le terrain, nos 26 délégations agissent...

Une action globalisée pour répondre aux besoins

Dans un contexte de développement de la prostitution de mineur•es et de l’explosion des demandes des établissements, nous avons misé sur une forte coopération entre nos délégations départementales de Paris, Hauts-de-Seine, Essonne et Val-de-Marne. Plus de 5 800 jeunes francilien•nes ont bénéficié d’une action de prévention en 2018 dans 12 collèges, 18 lycées, plusieurs salons et forums et 12 missions locales.

Laisser la place au dialogue

En 2018, la délégation de l’Hérault a multiplié les actions de prévention dans les établissements scolaires : 25 établissements ont reçu une intervention, touchant près de 3 000 jeunes. L’équipe est de plus en plus alertée par les chef•fes d’établissement et le personnel de santé sur des comportements pré-prostitutionnels et des violences sexuelles.

"Pornographie, imaginaires et réalités" : ouvrir le débat

Face à la banalisation du X, qui n’est rien d’autre que de la prostitution filmée, la délégation a pris un chemin original en demandant aux jeunes eux-mêmes, filles et garçons, de produire les messages qu’ils souhaiteraient diffuser... Leurs réflexions sur le vif sont assorties d’analyses produites par une psychologue clinicienne, un philosophe et une pédiatre.

Sensibiliser l'opinion publique

Chaque année, les délégations du Mouvement du Nid organisent des événements pour sensibiliser l’opinion publique. L’adoption, le 13 avril 2016, de la loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel a encore accru notre volonté de pédagogie et d’explication du projet abolitionniste.

Pour notre association, ce vote historique marque le début d’une « révolution » des politiques publiques. Comme tout progrès majeur, il est nécessaire de l’accompagner pour expliquer et valoriser les améliorations qu’il entraîne. Nous avons mobilisé toutes nos forces dans cette ambition.

Nos délégations jouent un rôle précieux dans cette tâche. Elles ont en 2018 redoublé d’énergie pour proposer des initiatives grand public (164 en 2018 soit plus de deux fois plus qu’en 2017), ainsi que des actions plus ciblées comme les nouveaux stages pour les « clients » prostitueurs, souvent en coopération avec d’autres associations, et toujours dans l’esprit de relayer, modestement, les paroles des personnes prostituées rencontrées et soutenues par notre association.

Sur le terrain, nos 26 délégations agissent...

Une nouvelle pièce de théâtre : "Et toi? Combien tu vaux?"

Notre équipe a travaillé avec la Compagnie de l’Aube à la création de cette pièce de théâtre inédite, basée sur des témoignages de personnes prostituées.

Responsabiliser les « clients »​

À Lille, le Service de contrôle judiciaire et d’enquête (SCJE) a mis en place deux stages de sensibilisation à la question de la prostitution, avec la délégation du Mouvement du Nid des Hauts-de-France, pour informer les "clients" interpellés sur les conséquences de la prostitution pour les personnes qui la subissent.

Des actions collectives pour sensibiliser

En 2018, l’équipe a privilégié les partenariats pour pouvoir contribuer à des actions marquantes et de grande ampleur auprès du grand public.

Plaidoyer : poursuivre la dynamique

Le Mouvement du Nid a déployé ces dernières années un effort important pour promouvoir la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, finalement promulguée le 13 avril 2016. Depuis lors, nous plaidons pour obtenir sa mise en place sur tout le territoire et dans tous les domaines de son application.

En délégations départementales comme au niveau national et international, nous n’avons de cesse d’aller à la rencontre des responsables politiques pour les convaincre de l’importance de poursuivre la dynamique de la loi et d’aller plus loin, dans des domaines tels que le proxénétisme sur Internet, la prostitution des mineur•es ou les arrêtés anti prostitution adoptés par plusieurs municipalités. Enfin nous poussons à un changement d’échelle pour donner les moyens à cette politique publique nouvelle d’atteindre son objectif : réduire le nombre de victimes de la prostitution.

C’est l’ensemble de notre Mouvement qui s’implique dans ce beau combat, cet engagement auprès des victimes du système prostitueur et contre ceux qui les exploitent.

Sur le terrain, nos 26 délégations agissent...

Les survivantes de la prostitution prennent la parole

Événement sans précédent, pur moment d’histoire... Venues d’Afrique du Sud, d’Irlande, du Nigeria, du Congo, de Belgique et de France, des survivantes de la prostitution s’étaient rassemblées le 23 novembre en plein cœur de Paris.

Marche des survivantes de la prostitution en Alsace

Des survivantes de la prostitution et de la traite des êtres humains ont parcouru une longue marche le long de la route de l’abolition de l'esclavage, émaillée d'événements pour interpeller la société et dénoncer l’esclavage sexuel qui perdure en Europe.

Le Mouvement du Nid auditionné sur la GPA

Pour le Mouvement du Nid, la « gestation pour autrui » (GPA) et la prostitution présentent de nombreux points communs. Dans le cadre des États généraux de la bioéthique, nous avons remis nos préconisations.

Contactez-nous!

Vous souhaitez en savoir plus sur nos actions, découvrir notre projet, nos outils et nous soutenir?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez
le Mouvement du Nid - France

8 bis rue Dagobert
92114 Clichy Cedex

Contactez nos délégations départementales

Rendez-vous sur notre site et consultez la carte de nos délégations.

Soutenez-nous!

Le Mouvement du Nid est une association 1901 reconnue d’utilité publique, agissant sur le terrain auprès de milliers de personnes prostituées dans 26 départements français.
Nos actions de rencontre et d’accompagnement des personnes, de formation des acteurs sociaux, de prévention et de sensibilisation, dépendent de la générosité de nos donateurs et donatrices. Vous pouvez nous soutenir par un don en cliquant ci-dessous!

Fermer le menu